Let’s pretend this wasn’t due like… 1 year ago :)

Sans titre-5

Il y a bien longtemps que ça me démange. Et puis en même temps ça impressionne, un peu. La dernière fois que je me suis épanchée publiquement (et plus que de raison), c’était en 2006, j’avais de l’acné plein le front, un appareil dentaire, une obsession pour les photos de mes pupilles en très gros plan et pour les chansons de Jeanne Cherhal*. C’était obviously sur Skyblog, et je passais un temps fou à cacher des messages secrets révélant mon mal-être profond, mais que tu pouvais voir qu’en surlignant le texte avec ta souris t’as vu. Et non, vous aurez beau me torturer, je ne lâcherai pas l’adresse du fameux skyblog sus-cité.

Et voilà. Presque 10 ans plus tard, j’ai…. moins de boutons, des cheveux bien plus courts, d’un point de vue général une forme plus humaine qu’à 15 ans, j’ai trouvé des sujets photographiques un peu plus variés et j’ai découvert que la vie, en fait, quand tu dépasses le lycée, c’est plutôt pas mal :) Je bosse à Bangkok depuis un an, je m’étais d’ailleurs promis de tenir un “carnet de voyage”, ce que je n’ai évidemment jamais fait. Ma “spécialité” (qui est assez vague pour pouvoir dire tout et n’importe quoi) c’est l’urbanisation, les (grandes) villes, et les problématiques d’inégalité dans l’accès aux services urbains. Petite confidence entre nous: tous les jours je fais mollement semblant de croire que les rapports et autres notes stratégiques sur lesquels je travaille sont importants, alors qu’en fait mon rêve ce serait de passer mes journées à explorer les rues, à pied ou à vélo, un appareil photo autour du cou et des solutions plein les poches pour qu’avec un peu d’efforts, être urbain en 2015 ne soit pas un bonheur et une chance qu’à la condition d’être diplômé de mon école (ou juste pas mal doté en termes de capital social, culturel, financier).

En gros, j’ai juste envie de reprendre un peu la plume, rien de bien sérieux. Prendre le temps de produire un peu, et de poser mes pensées au lieu de consommer l’information, les histoires, les ragots au hasard de mon newsfeed Facebook. Un peu en français, un peu en anglais, parce que c’est ce à quoi ressemblent mes rêveries/ruminations/divagations dans un environnement social principalement anglophone. Peut-être aussi m’amuser à enfin faire quelque chose de tous ces négatifs qui traînent, et me motiver à ressortir papy Yashica et Minolta le warrior dans mes balades.

*Ça ça va, je l’assume plutôt bien. Et je l’ai enfin vue en live en juin ! Ses chansons avaient une toute autre saveur, sublimées par une performance hallucinante et une voix encore plus belle que sur ses albums :)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s