Vivre, c’est apprendre à danser sous la pluie

La stratégie de la mouche. Ou comment céder à la haine et la peur, c’est leur donner raison et tirer un trait sur notre liberté.
On a tous mal, on connaît tous quelqu’un qui était au Bataclan, on a tous senti notre sang se glacer en passant devant le Petit Cambodge. On a eu le coeur lourd et un sentiment un peu honteux (Pourquoi j’étais loin d’eux ? Pourquoi cette gamine, pourquoi ce père qui laisse derrière lui un nourrisson, pourquoi ce p’tit resto, pourquoi ici ? ) en regardant le soir les centaines de bougies déposées au pied d’une statue de la République si menaçante, sous les spots rouge sang. Certains d’entre nous ont souffert bien plus que ça, en bavent encore et n’ont pas vécu une nuit sans cauchemars depuis des mois. Des gosses ont été fauchés, des vies brisées. Les attaques sont devenues plus fréquentes et on apprend un peu à vivre avec. On ne réagit plus de la même façon aux alertes push sur nos smartphones; elles provoquaient la stupeur, maintenant on se demande avec une boule dans la gorge mêlée de lassitude : “Où, cette fois-ci”. On calcule avec angoisse les probabilités qu’un être cher ait été sur place et on se dégoûte immédiatement de ce léger soulagement quand on réalise que non, ce sont juste des douzaines d’inconnus qui y sont passés.
C’est dur les amis… Et je suis bien consciente que ceux qui lisent mon blog sont sur la même longueur d’ondes alors écrire ici c’est un peu prêcher des convaincus… Mais merde, j’aimerais tellement faire comprendre à ma famille, à tous ceux que je suis déçue et triste de voir tomber dans les discours haineux, que ces “barbares” sont aussi plutôt malins et jouent exactement sur les ressorts de nos peurs pour nous monter les uns contre les autres.
Un terroriste, c’est comme une mouche qui veut détruire un magasin de porcelaine. Petite, faible, la mouche est bien incapable de déplacer ne serait-ce qu’une tasse. Alors, elle trouve un éléphant, pénètre dans son oreille, et bourdonne jusqu’à ce qu’enragé, fou de peur et de colère, ce dernier saccage la boutique. C’est ainsi, par exemple, que la mouche Al-Qaeda a amené l’éléphant américain à détruire le magasin de porcelaine du Moyen-Orient.
J’suis Française alors forcément, un peu râleuse un peu “pas-contente” par principe sur certains trucs, juste pour le plaisir d’exercer mon droit à critiquer quoi :) Mais là vraiment j’en veux à notre réponse politique et médiatique, j’en veux à ceux qui foutent de l’huile sur le feu et regardent tranquillement la maison brûler pour servir leurs intérêts purement commerciaux ou leurs ambitions politiques à deux balles. Mais je nous en veux aussi d’être sensibles à ces discours simplistes et manichéens qui nous peignent en héros et martyrs, en grands chevaliers blancs aux mains propres. Que nous ne sommes pas exactement, au passage (16 milliards d’euros d’export d’armes en 2015, à des partenaires aussi respectueux des droits de l’homme que l’Arabie Saoudite, Qatar ou encore l’Egypte d’el-Sisi. Mais bon, on est les gentils donc ça compte pas hein). De la même façon que les réfugiés syriens, faut-il le répéter pour la millième fois, ne sont pas une vague de terroristes en puissance qui déferlerait sur l’Europe (ça, ça va, les terroristes on se charge de se les fabriquer tout seuls, 100% Made in France), quoi qu’en disent mes oncles et tantes eux-mêmes fils et filles d’immigrés. Ça me fait vraiment mal de voir la stratégie de Daesh fonctionner aussi bien, ça me tue de voir les expats de ma famille débiter des discours anti-immigration sans trouver ça un chouilla déplacé ou du moins sacrément ironique. J’aimerais leur dire que le repli c’est déjà s’avouer vaincus, que la peur c’est notre fin, et que puisqu’aujourd’hui ils se réclament tous de Charlie… La meilleure façon de vivre, c’est peut-être juste d’apprendre à danser sous la pluie et de hisser notre joie de vivre en étendard.
Parce qu’il n’y a pas d’autre choix raisonnable.
13769488_1126993384038933_6720504254618675504_n
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s